mongolia

La Mongolie, officiellement appelée république de Mongolie, est un pays d’Asie centrale et se trouve au coeur de l’Haute Asie limité au nord par la Russie et à l’est, au sud ainsi qu’à l’ouest par la Chine, est enclavée au coeur de la plus grande masse terrestre du globe.

Son territoire couvre une superficie de 1565000 km carrés, bordés au nord par la Russie 3485km de frontière et au sud par la Chine 4673km de frontière.

Paysages et relief

Elle consiste en haut plateau d’où se détachent plusieurs chaînes de montagnes, orientées du nord-ouest au sud-est. L’altitude moyenne est de 1500m au dessus de niveau de mer.
La Mongolie possède la plus faible densité de population du Monde: 1,6 hab/km².
Elle a une superficie égale à celle de la France, l’Allemagne, la Hollande, la Belgique, l’Espagne et le Portugal réunis soit 3 frois la France soit 40 fois la Suisse.

Mongolia-physical-map

Le territoire mongol, situé entre les 42° et 52° de latitude nord, se présente comme un haut plateau incliné d´ouest en est, installé au centre d´un énorme système montagneux.

Les 2/3 du territoire se trouvent dans une zone montagneuse où dominent steppe forestière ou steppe herbeuse ; le tiers restant est au sud occupé par le Gobi, dit le désert de Mongolie, qui est en réalité un ensemble de cuvettes de steppe semi–désertique de cailloutis à végétation diffuse et clairsemée, ou de dunes.
Les Mongols dénombrent 33 Gobi différents, suivant leur couleur et la nature de leurs sols (gravier, argile, sable le sable ne représentant d´ailleurs que 3% de la superficie des gobi).Le territoire de la Mongolie est couvert de hauts plateaux et de trois chaînes de montagnes :

– La chaîne de l’Altaï à l’Ouest où se trouve le point culminant du pays le Pic Khuiten (4 374 m), est dans les Hautes Altaï, en extrême -ouest du pays, et qui s’étend en arc jusque vers le Gobi en formant l’Altaï Gobi, C’est la partie la plus élevée de la Mongolie, qui est sur 1000 km du nord–ouest au sud–est. Ses sommets culminent à plus de 4000 mètres d´altitude et ses vallées à 3000 mètres.

-Les monts Khangaï au centre le sommet le plus élevé le Pic Otgon tenger(4021 m) a l´est, parallèle à l´Altaï,.qui sont le principal château d’eau du pays et la source de la plus importante rivière de Mongolie, la rivière Selenge qui se jette dans le lac Baïkal, cette gigantesque mer intérieure Sibérienne qui surplombe le Nord du pays.
On y voit des traces d´un ancien volcanisme (coulées de laves, cônes, sources minérales chaudes).
De nombreuses rivières avec chutes d´eau le parcourent. Les vallées sont larges et les pâturages excellents.
Au nord du Khangaï, le Khövsgöl est formé de nombreuses chaînes de montagnes, orientées nord–sud.
Forêts au nord, steppe boisée d´altitude, puis steppe désertique à l´extrême sud caractérisent ce massif, très difficile d´accès dans sa partie septentrionale.

-Les monts Khentii, terres natales de Chingis Khan à l’Est de la capitale couverts de forêts humides. Leurs pics culminent à sommet Asralt Khairkhan (2 800 m), l´est du Khangaï, qui s´étend selon un axe sud–ouest/nord–est. Ses flancs vont se perdre à l´est dans la steppe et à l´ouest dans les bassins des fleuves Orkhon/Selenge. C´est une région de forêts, d´agriculture et de marécages. Les sources des rivières Tula, Onon et Kerülen se trouvent dans les monts Khentii, dans la région dite des « Trois Rivières », qui a joué un grand rôle dans l´histoire et le mythe de Gengis Khan et de sa descendance.

Le pays, bien que loin des cotes (600 km à sa plus proche frontière), possède un important réseau de rivières et de nombreux lacs, situés principalement dans le Nord.
Le Nord et l’Ouest du pays sont essentiellement montagneux et couverts de prairies, de steppes et de forêts qui autorisent de bons pâturages et donc un peuplement relativement dense.

Le Sud est composé principalement du désert de Gobi, plateau affaissé recouvert d’une végétation rare et peu densément peuplée d’éleveurs de chameaux, de chèvres et de moutons.
L’Est est composé de steppes immenses s’étendant à l’est et au sud des Khentii, on trouve la «Steppe de Dornod», grande plaine orientale dont l´altitude moyenne est de 700 mètres. Son point le plus bas est à 560 mètres.

Le point le plus bas, Khokh nuur, (553m) se trouve dans l’est du pays.

La Mongolie est située sur la ligne de partage des eaux. Au nord de cette ligne, les cours d´eau se déversent dans l´océan arctique ou dans l´océan Pacifique ; au sud–ouest, ils vont se perdre dans le bassin centre–asiatique, sans débouché maritime. Les cours d´eau sont nombreux en Mongolie. On en dénombre près de 4000 ! Ils gèlent parfois en hiver sur une profondeur de 1 à 2 mètres. Un seul fleuve, le Selenge, qui s´écoule sur 593 km en Mongolie, est navigable.

Les lacs, nombreux également (1500 ont été répertoriés), sont souvent très étendus. Citons l´Uvs–Nuur (3350 km2) et le Khövsgöl–Nuurle plus fameux de ces lacs est sans conteste (sa superficie de 2620 km2 en fait le plus grand réservoir d´eau douce du pays), qui est situé dans le nord ouest du pays, tant par l’aspect sacré qu’il représente pour les Mongols, que par l’attrait que procure aux voyageurs le paysage presque alpin d’un immense lac bleu (130 km de long sur 30 km de large), à l’eau cristalline (et potable !) bordé d’une épaisse forêt de taïga hantée de nombreux grands mammifères, et surplombé de majestueuses montagnes enneigées.
Tous les deux sont situés dans le nord–ouest du pays. La majeure partie des lacs de Mongolie sont salés.
Il existe en outre une quantité de sources d´eaux minérales chaudes ou froides, particulièrement dans le nord du pays, qui sont utilisées depuis « la nuit des temps » pour leurs propriétés thérapeutiques.

Les paysages mongols sont de toute beauté. L’air sec et l’ensoleillement avivent les couleurs, surtout en altitude. L’arrondi des collines confereune grande douceur aux étendues de pâturages.
LeGobi laisse une impression inoubliable d’infini.
Le pays est parfois encore appelé par son ancien nom de Mongolie extérieure (par opposition à la Mongolie intérieure, une province chinoise).

La capitale est Oulan-Bator (Ulaanbaatar).

mongolia_provinces

La Mongolie est divisée en 21 provinces « aymag »Arhangai, Bayan-Hongor, Bayan-Ölgii, Bulgan, Darhan-Uul, Dornod, Dornogovi, Dundgovi, Zavhan, Orkhon-Uul, Govi-Altai, Govi-Sumber, Hentii, Hovd, Hövsgöl, Ömnögovi, Övörhangai, Selenge, Sühbaatar, Töv et Uvs, la capitale Oulan-Bator*.

Les provinces sont elles-mêmes divisées en 258 préfectures ou soms.

Sous sol

Le sous-sol mongol contient des trésors qu’on est loin d’avoir complètement exploités;
Principalement: du charbon sur presque toute l’étendue du territoire, mais aussi des schistes bitumineux et du pétrole, du fer, du cuivre, du manganèse, du plomb, de l’étain, du tungstène et de l’or; des matériaux de construction tels que le marbre, le plaire, la chaux ou l’albâtre ; ou encorède l’amiante , du fluor, du mica, du soufre, des pierres précieuses.