Aux origines

6000 à 5000 avJ.-C. – Domestication du cheval par les peuples nomades d’Asie centrale.

3e siècle av J.-C. – Les Xiongnu, première confédération connue de tribus nomads, dominent l’Asie   centrale au nord de la Chine et menacent celle-ci.

Premières versions de la Grande Mureille de Chine.

1er- 2e siècles – Les Xianbei refoulent les Xiongnu vers l’ouest et le nord.

4e -5e siècles – Les Jujan succèdent aux Xianbei.

552-744 – Les Tureg (ou Tujue en chinois/turkut/) fondent le premier empire turc de l’Orkhon (Asie   centrale) dirigé par un Khan.

745-840 – Fondation de l’empire des Ouigur (peuple turc mongolisé),qui va des rives du Baikhal   jusqu’aux monts Altai.

840 à la première moitié du 10ème siècle – Domination d’un autre tribu turc, les Khirghis.

10e à la fin du 12e siècle – Fondation de l’empire des Khitan, peuple nomade apparenté aux Mongols,   venu de Mandchourie et qui conquiert la Chine du Nord ou il établit la dynastie Liao, avant d’être chassé   par les Jourtchede (peuple toungouse).

La période Gengiskhanide

1160 – Naissance de Temujin, fils du chef du clan mongol Bordjighin.

Temujin est proclamé Grand Khan des Mongols, sous le nom de Gengis Khan (Le Roi Ocean). Il fait rédiger le Zasag   (Yagaq), code législatif.

1206-1227 – Epoque Gengiskhanide, fondation de l’Empire Mongol – dit autrement par René Grousset – Empire des Steppes.

Gengis khan entâme la conquête du plus vaste empire de l’histoire de l’Humanité.

Ses possessions vont du Pacifique à la Crime, incluant la Chine, Boukhara, Samarkhand, Kabul, ainsi que la Russie jusqu’aux   rives de la Volga.

Mongol-empire

Mort de Gengis khan et partage de son empire entre ses fils.

1229-1241 – Ogodei, 3ème fils de Gengis khan , lui succède et fonde Kharakhorum, capitale impériale. Il agrandit encore   l’Empire, par les conquêtes de la Corée, du Tibet, de l’Azerbaidjan, de la Géorgie. A sa mort, en 1241, les Mongols ont pris Novgorod.

1240 – Rédaction de l’Histoire secrète des Mongol, première oeuvre littéraire et historique mongole, qui narre l’ascension de   Gengis khan et la fondation des on empire.

1241 – Mort d’Ogodei, régence de sa veuve Tourghene.

1242-1246 – Les Mongols campent en vue de Vienne. Conquêtes et destructions de Cracovie, de Kiev, conquête de l’Asie  mineure.

1246 – Proclamation de Guyug , qui succède à Ogoodei.

1251 – Proclamation de Monkhe, qui succède à Guyug.

1260 – A la mort de Monkhe, Khubilai khan , petit fils de Gengis khan est proclamé le 5ème Grand Khan. Il s’installe en Chine  et y fonde la dynastie des Yuan.

Hulegu, le frère de Monkhe, part en Iran pour y fonder la dynastie des Il khans. Il conquiet Damas, la Syrie et la calife de Baghdad.

1260-1294 – Voyage de Marco Polo à la cour de Khubilai khan à Pekin. Le Cambodge, l’Annam et la Birmanie font allegéance au Grand Khan. Echec de la conquête du Japon. Empire mongol est à son apogée territoriale.

1294 – Mort de Khubilai khan.

1353 – Fin de la dynastie des Il khans

1368 – La dynastie des Yuan est chassée du trône impérial de Chine. Une dynastie  nationale, les Ming, lui succède.

1370 – Tamerlan, noble turc, prend la pouvoir en Transoxiane aux Gengiskhanides (les Jagataides du Turkestan) et ses rivaux turcs et se présente le continuateur de Gengis.

Il s’empare de Samarkhand.

Mongols de Petits khans sous Mandchous

1575 – Altan Khan, descendant du Gengis à la 25e génération, se concertit au   Bouddisme lamaique et octroie à un représentant de la secte tibetaine des Bonnets jaunes le titre de Dalai lama.

1586 – Abtai khan, prince des Khalkha, fonde Erdene-Zuu, pres du site de   Karakorum.

1604 – Avénement de Ligden khan, prince tsakhare.

1627-1635 – Les Tumet, les Ordos et les Tsakhar, les mongols orientaux forment   la Mongolie interieure et se soumettent aux envahisseurs mandchous.

1632 – Les Kalmouks, les mongols occidentaux, emigrent dans les steppes de Volga.

1639 – Zanabazar, un descendant de la lignée d’Abtai khan, est designé comme premier ” Bouddha vivant ” mongol. Ses  successeurs spirituels porteront le titre ” Bogdo Gegeen ” (Auguste Lumière), leur grand monastère donnera naissance en 1778   à Ourga, futur Ulaanbaatar.

1650 – Les Bouriates, les mongols septentrionaux de la région du lac Baikhal, sont intégrée au monde russe.

1688-1691 – Domination de la dynastie mandchou Qing en Chine. Les Khalkhas, les mongols centraux, se soumettent aux Qing.  La Mongolie est déchirée entre les Oirats (de l’Ouest) et les Khalkhas (de l’Est) qui se livrent à des luttes incessantes. Les Khalkhas appellent à leur secours leur voisin mandchous.
Les Oirats luttent avec ténacité contre les Mandchous, et leur résistance se poursuivra jusqu’en 1758, date à la quelle les Oirats   de l’Empire Dzong seront massacrés.

1696, Tout le territoire mongol est tombé sous la domination des mandchous.

1757 – Les Dzoungarie sont anéantis par les Qing.

1778 – Sédentarisation d’Ikh Khuree. Monastère Gandan de Bogdo Gegee est à future UB.

1860 – Installation d’un consulat à Ourga.

1911 – Révolution chinoise met fin au règne des Qing.La Mongolie intérieures rallie à la République de Chine. La Mongolie   extérieure devient autonome.

1917 – Révolution russe consacre la chute des Tsars. Les Bouriates et les Khalmouks passent sous le régime soviétique.

1919 – Les chinois prennent le pouvoir en Mongolie.

La République populaire de Mongolie sous le régime soviétique

1921 – Congrès constutif, à Khiakhta, du Parti populaire révolutionnaire mongol(PPRM). Sukhe-baatar, avec aide de l’Armée rouge, reprend Ourga. Installation d’un Gouvernement populaire et Proclamation de l’Indépendance. Bogdo khan est symboliquement laissé sur le trône.

1923 – Sukhebatar est mort. Ourga s’appelle désormais Oulan baatar( Héro rouge).

1924 – Proclamation de la République populaire de Mongolie. La 1ère Constitution adaptée par le Grand   Khoural.

1932 – Crise économique due à une socialisation trop rapide de l’élevage.

1937-1939 -Purges communistes, massacre de milliers d’opposants, destruction des monastères, confiscation des biens des lamas et des princes sous la férule de Choibalsan, le ” Staline Mongol “.

1939 – Guerre contre les envahisseurs nipponais avec l’Armée rouge.

1945 – Indépendance totale (De Jure) est confirmé par prébiscite.

1952 – Mort de Choibalsan.

1956 – Inauguration du Trans Mongol, reliant Oulan-Oude à Pékin via Oulaanbaatar.

1961 – Entrée de la Mongolie aux Nations Unies.

1964 – Relations diplomatiques avec la Suisse

1965 – Début des relations diplomatiques la France

1974 – Tsedenbal est élu Président du Grand Khural (Chef d’Etat).

1984 – Batmonkh est élu Premier Secrétaire du PPRM.

1985 – Début de l’influence de ” Perestroika ” de Russie en Mongolie.

La Mongolie sous le régime démocratique

1989 – Mouvement des jeunes contre le pouvoir communiste.

1990 – Chute de l’autorité communiste, effondrement de l’URSS, La Mongolie entre sans violence dans   la démocratie. Adoption du pluripartisme et premières élections législatives démocratiques.

1992 – Adoption de la nouvelle Constitution et élection au suffrage universel du Premier Grand Khural (Parlement mongol). Mais les anciens communistes gardent le pouvoir. Crise économique et développement de la pauvreté.

1993 – Election au suffrage universel du Président de la République, remportée par Ochirbat, candidat  des partis démocrates.

1996 – Victoire d’une coalition démocratique aux législatives.

2000-2003 – Hivers rudes Zud, terribles sécheresses, les ex-communistes sont au pouvoir.

2004 – Gouvernement de Grande Coalision, suite à l’élection législative ni les ex-communistes et ni les démocrates ne sont majoritaires au Parlement.

2005 – Election présidentielle, candidat ex-communiste, Nambarin Enkhbayar, ancien premier ministre, est élu pour 4 ans.   Manifestations des jeunes, des étudiants, et des pensionnaires contre les politiques socio-économiques de Gouvernement de   Grande Coalision. Problèmes de corruptions aux autoritaires.

2006 –  Démission de Gouvernement de Grande Coalision dirigé par Ts. Elbegdorj, leader des démocrates. Nouveau Gouvernement des ex-communistes dont le PM M. Enkhbold, chef du Parti Revolutionnaire Populaire de Mongolie.
Intérêt de differents pays comme la Chine, la Russie, le Canada, l’Australie pour investir dans le domaine de recherche et d’exploitation des ressources naturelles, charbon, or, cuivre et uranium.

2007 –  Changement de pouvoir éxecutif et nouveau PM S. Bayar.

2008 – Election parlementaire. Emeutes apres le resultat des scrutins considéré faux par des électeurs. Plus de  400 victimes dont 5 morts. Etat d’urgence – premiere fois dans l’histoire de Mongolie.  Creation de gouvernement de coalision Parti populaire revolutionaire (de gauche) et Parti democrate (de droite)  2  grands partis du pays. Grands projets miniers s’avancent.  Jeux olympiques à Pekin, 2 médailles d’or (box, judo) premiers champions olympiques dans l’histoire du Sports de Mongolie, et  2 médailles d’argent (box, tir)

2009 – Election presidentielle. Candidat democrate Elbegdorj élu. Grands projets miniers s’avancent sous l’entente entre des partic dominants et encouragent les investisseurs etrangers.

2011 –  Parti democrate quitta le gouvernement de coalision.

2012 –  Detournements d’argent  des hommes politiques  de PRP. Arrestation de  l’ex-president Nambaryn Enkhbayar par la direction Anti-corruption. Election parlementaire.